AUTONOMES ENSEMBLE !

image seniors AE OK.jpg

CONTEXTE

Le département du Gard, et spécifiquement Nîmes, compte une importante population immigrée et précaire. Elle arrive aujourd’hui à l’âge de la vieillesse, avec des conditions socio-professionnelles difficiles et de fortes fragilités en termes de santé.  Il est nécessaire de travailler de manière articulée les différentes dimensions (santé au quotidien, accès aux droits et aux dispositifs, accompagnement de leur proche, soutien, lutte contre l’isolement, etc.). Plusieurs territoires sont repérés comme fragilisés et concentrent cette population, notamment, les quartiers Pissevin Valdegour, plus grand quartier prioritaire de l’Agglomération ;  Saint-Gilles, secteur parmi l’un des plus âgés du Gard ; et Gambetta, où malgré sa situation au cœur du centre-ville la population âgée est particulièrement isolée.

Grâce au soutien de la Conférence des Financeurs, le CODES 30 peut accompagner des groupes dans leurs projets et impulser plusieurs dynamiques d’empowerment des séniors. 

Il s’appuie pour cela sur un travail de maillage partenarial au niveau local, en intervenant au sein des associations et centre sociaux qui apportent au projet leur proximité avec les publics et le territoire. Deux niveaux de gouvernance, des comités techniques locaux qui coordonnent l’action, et un comité de pilotage départemental qui suit la structuration des dynamiques dans leur globalité, œuvrent à la mise en place de ce projet.

 

OBJECTIFS

Objectif général :

  • Développer le pouvoir d’agir et le rôle d’acteur de leur santé des personnes âgées des territoires isolés socialement et géographiquement.

Objectifs spécifiques :

  • Créer un environnement et un contexte favorable à l’exercice du pouvoir d’agir des personnes âgées,
  • Leur ouvrir des espaces de concertation et d’action permettant de renforcer leur pouvoir d’agir,
  • Leur permettre de développer leur rôle d’acteur de leur santé globale et de celui de leurs concitoyens.

 

ACTIVITES

4 groupes de séniors ont été accompagnés :

  • Les séniors se mobilisent pour leur cadre de vie à Pissevin

Suite à une première année de travail avec les habitants qui participent au Café des Séniors des 1000 couleurs, ces derniers ont co-construit avec les associations locales des temps d’animation de l’espace vert « La colline aux oiseaux » : grande journée de nettoyage et de sensibilisation des habitants en intergénérationnel, journée festive à destination des enfants en juin, programme de rencontres et de jeux pour tous tout au long de l’été. A la rentrée,  les premiers travaux d’aménagement ont été mis en œuvre sur la base de la demande des séniors et des besoins repérés chez les habitants. L’année a été clôturée par un temps convivial d’atelier cuisine animé par une diététicienne et cuisinière.

 

  • Les séniors de Valdegour vont vers le numérique

Dans le cadre d’un premier projet, les séniors du groupe avaient émis le souhait de bénéficier d’ateliers informatique, afin de maintenir le lien avec leur famille, et de pouvoir accéder à leurs droits dans un contexte de dématérialisation. Le CODES 30 a donc accompagné le groupe dans la mise en place de deux ateliers par semaine, en partenariat avec différentes associations. Les séniors se rendent ainsi dans les deux quartiers Pissevin et Valdegour, accompagnés par la médiatrice santé du CODES 30.

  • Des liens de solidarité se tissent à Saint-Gilles

Suite à une première expérimentation sur le quartier prioritaire de Sabatot, le comité technique a souhaité développer des rencontres au sein du Centre Ancien. Un Café Séniors a été initié dans les locaux du Centre Social, et co-animé par celui-ci. Pour la mobilisation, les partenaires se sont rendus sur le marché afin de faire passer un questionnaire sous la forme de jeu aux séniors. Un petit groupe s’est formé, et s’est approprié le Café qui est maintenant un espace de socialisation, de soutien entre pairs et d’information santé. Afin de renforcer la mobilisation et de souder le groupe tout en répondant à leurs besoins, plusieurs petits évènements ont été organisés : atelier découverte des tablettes,  sorties culturelles, ateliers santé, création d’un carton d’invitation au Café…


  • Les séniors de Gambetta veulent se réapproprier leur quartier et améliorer le vivre ensemble

Le Café des séniors a été lancé par le CODES 30 au sein du Centre Social Emile Jourdan, en partenariat avec l’équipe du Centre. Le principal questionnement porte sur la qualité de vie dans le quartier et la cohésion sociale. Les séniors ne trouvent plus leur place et le vivre ensemble, l’hygiène et la sécurité se dégradent. Un lien est développé avec le médiateur socio-culturel, le comité de quartier, et le Conseil Citoyen. Choisissant une approche positive, le groupe souhaite construire un espace dédié aux séniors, que le Centre Social inaugure en 2020. Des sorties et temps conviviaux sont organisés en parallèle.

PUBLIC

Personnes socialement vulnérables âgés de 60 ans et plus

 

PARTENAIRES

Services du Conseil Départemental, MSA, Carsat LR, Délégués du Préfet, CCAS, Centres Sociaux, associations de proximité …

 

FINANCEURS

CFPPA

 

TERRITOIRE

  • Nîmes
  • Saint Gilles