Accueil > Actualités > La revue "La santé de l'homme" change de nom et devient "la Santé en action"

Actualités

La revue "La santé de l'homme" change de nom et devient "la Santé en action"

La revue de l'INPES est disponible en prêt au Codes 30

En 2012, La Santé de l’homme fêtait ses 70 ans (voir Équilibres n° 86). Aujourd’hui, la revue septuagénaire de l’Inpes s’offre une refonte complète et passe le relais à La Santé en action. Changement de titre, de mise en page, de périodicité… mais une ligne éditoriale inchangée : apporter aux professionnels de la santé, du social, de l’éducation des connaissances et dresser l’état des pratiques en matière de prévention, d’éducation pour la santé, de promotion de la santé. La nouvelle formule est à découvrir dans son dernier numéro (n° 423) dont le dossier central porte sur la sexualité.

Créée en 1942 par le docteur Pierre Delore, La Santé de l’homme est aujourd’hui encore la seule revue française consacrée à la prévention, l’éducation et la promotion de la santé. Outil reconnu de transfert des connaissances, mais aussi d’aide à la pratique, cette publication est réalisée par des professionnels, experts dans leur domaine. Plus particulièrement destinée aux acteurs du champ éducatif, sanitaire et social, elle peut également être utile à un lectorat élargi.
Successivement éditée par le Centre national d’éducation sanitaire puis, à partir de 1972, par le Comité français d’éducation pour la santé (CFES) et, depuis 2002, par l’Inpes, La Santé de l’homme a connu bien des mutations.

Changement de titre
À l’occasion de sa refonte,la revue s’offre un nouveau nom : La Santé en action. Plus moderne et dynamique, ce titre reflète davantage son contenu, qui alterne avis d’experts et focus sur des initiatives probantes, alliant ainsi théorie et pratique.

Nouvelle maquette
Le remaniement de la publication s’accompagne également d’une nouvelle mise en page. Objectif : rendre la revue plus accessible et plus claire, en phase avec des habitudes de lecture en constante évolution. Les articles, plus nombreux, ont été raccourcis, les textes sont plus aérés et lisibles–en réponse aux attentes exprimées lors de la dernière étude de lectorat menée sur La Santé de l’homme. Et désormais, chaque article comporte un encadré, « L’Essentiel », qui livre en quelques lignes des informations incontournables sur le sujet traité.

Un rubriquage au goût du jour
La revue passe de bimestrielle (6 numéros par an) à trimestrielle (4 numéros par an). Si La Santé en action conserve une pagination de base de 52 pages, les numéros pourront être plus étoffés, en fonction des thèmes traités. Elle est gratuite et accessible sous deux formats : papier pour les lieux collectifs, électronique pour l’ensemble du lectorat. Par ailleurs, toutes les archives de la revue depuis 2000 sont accessibles en ligne

La forme et le fond
La publication bénéficie d’un remaniement important, mais ne dévie pas de sa vocation première : transmettre à ses lecteurs des connaissances vulgarisées dans le champ de la prévention, de l’éducation et de la promotion de la santé, afin qu’ils se les approprient. Elle entend également rester un outil d’aide à la pratique et à l’action, en perpétuant la présentation d’initiatives qui ont fait leurs preuves.

Téléchargez le n°424 de


© CoDES30 - Comité départemental d'éducation pour la santé du Gard / Nous contacter / Crédits