Accueil > Actualités > Virus de l’hiver

Actualités

Virus de l’hiver

Informer les parents

Bronchiolites et gastro-entérites sévissent chaque année à l’approche de l'hiver. Afin d’informer les parents sur la conduite à tenir pour protéger leurs enfants, le ministère chargé de la santé et l’Inpes mettent à leur disposition deux dépliants : La bronchiolite et Diarrhée du jeune enfant, évitez la déshydratation !

DISPONIBLES AU CODES 30, ces dépliants rappellent aux parents les réflexes à adopter pour limiter la propagation de ces deux maladies et prévenir d’éventuelles complications. Ils sont également téléchargeables sur le site de l’Inpes.


Information complémentaire Bronchiolite : protéger les tout-petits
L’hiver est propice à la bronchiolite : chaque année, près de 30 % des enfants de moins de 2 ans sont concernés. Une épidémie saisonnière, qui débute généralement mi-octobre et se termine à la fin de l’hiver, avec un pic durant le mois de décembre. Très contagieuse, cette infection respiratoire des petites bronches commence le plus souvent par un rhume. Elle peut être impressionnante chez le petit nourrisson. Et si elle nécessite parfois une hospitalisation, le plus souvent, elle relève d’une prise en charge par la médecine de ville et évolue favorablement.
Le dépliant La bronchiolite évoque les modes de transmission du virus : salive, éternuements, toux, mains et objets contaminés par une personne malade, etc. Il rappelle les gestes de prévention à adopter pour limiter la propagation de la maladie comme le lavage systématique des mains avant de s’occuper d’un bébé ou le port d’un masque chirurgical si l’on est enrhumé. Il revient aussi sur les symptômes qui doivent alerter les parents et indique la conduite à suivre en cas de signes évocateurs de bronchiolite. Enfin, ce document, au ton rassurant, oriente vers le médecin traitant et le kinésithérapeute – principaux acteurs du traitement.


Gastro-entérite : gare à la déshydratation !
Le principal danger de la gastro-entérite pour les tout-petits ? La déshydratation provoquée par la diarrhée. Le dépliant Diarrhée du jeune enfant, évitez la déshydratation ! rappelle comment la prévenir et la traiter. Il préconise en premier lieu l'administration d'une solution de réhydratation orale (SRO). Il indique comment la préparer et incite à toujours en avoir chez soi. Disponible sans ordonnance dans toutes les pharmacies, c’est le moyen le plus efficace de lutter contre la déshydratation. Autre conseil délivré : proposer régulièrement à l’enfant de manger, surveiller sa température, son comportement, ainsi que le nombre de selles, de vomissements, de biberons bus et d’aliments consommés. Enfin, ici aussi, le lavage des mains est primordial. Le document invite à contacter un médecin dès l’apparition des symptômes. Les numéros d’urgence figurent à la fin du dépliant.

Des gestes simples, mais pas toujours appliqués
Indispensable, le lavage des mains limite la transmission des maladies infectieuses respiratoires et des gastro-entérites. Cependant, selon le Baromètre santé 2010 de l’Inpes, seuls 67 % des sondés déclarent se laver les mains systématiquement avant de s’occuper d’un bébé. Seulement 22 % des personnes interrogées se les lavent systématiquement après s’être mouché, 31 % le font rarement et 12 % jamais. Il faut souligner que 87 % des Français souffrant d’une infection respiratoire n’embrassent jamais de tout-petits, mais seuls 35 % évitent d’aller chez leurs proches.
Enfin, le Baromètre santé 2010 montre une forte proportion de personnes se déclarant prêtes à porter un masque, si elles souffraient d’une infection respiratoire hivernale, pour protéger leur entourage : 76 % à l’intérieur du domicile et 60 % à l’extérieur. Des chiffres favorables, mais à nuancer, car ils ont été recueillis durant la pandémie de grippe A H1N1.

© CoDES30 - Comité départemental d'éducation pour la santé du Gard / Nous contacter / Crédits