PUBLIC ADULTE | LES PROJETS REALISES

 

Les enjeux relatifs à l’insertion et à la santé sont majeurs dans notre région et plus particulièrement dans notre département.

 

Le CODES 30 travaille depuis plusieurs années en partenariat étroit avec les services du Conseil Départemental du Gard, il intervient notamment dans le cadre du Programme Départemental d’Insertion.

 

Il a dans ce cadre co-construit avec les professionnels du département des réponses innovantes et adaptées aux besoins des publics et des territoires.

 

De ces expériences il a pu développer une expertise forte dans ce domaine avec :

-       une connaissance relativement fine des publics en insertion (600 personnes rencontrées au cours d’une année) ; 

-       une connaissance fine des problématiques santé liées à la précarité ;

-       mais aussi une connaissance du réseau des partenaires de l’insertion et des ressources santé du territoire.

 

Si la santé peut souvent être identifiée comme un frein dans les parcours d’insertion, une approche globale permet de l’appréhender comme une ressource et un levier dans les parcours des personnes

 

Ainsi, le Codes 30 développe sur le territoire, en lien avec les partenaires différentes actions qui constituent différentes modalités d’échanges et de cheminement avec les publics :

-       des « Modules santé » pour créer des environnements favorables à la santé sur le lieu de travail en associant encadrants et salariés ;

-       des cycles d’« Ateliers santé : prendre soin de soi » qui permettent de cheminer au long cours sur la santé globale avec des groupe constitués ;

-        une action de soin et de santé « Au fil des mots », plus spécifique pour soutenir les personnes dans leurs parcours par des groupes de parole.

 

Parallèlement, le CODES 30 assure une mission de médiation en santé sur le quartier de Pissevin Valdegour. Cette mission  est assurée par un médiateur en santé sous contrat d’adulte Relais. En 2019, Mme Nadia El Filali nous a rejoint au mois de mai pour reprendre la mission.  Après de premiers mois de rencontres partenariales et  d’immersion dans le quartier, nous avons pu à la rentrée  démarrer concrètement à la fois le travail d’accueil et de médiation ainsi que le soutien au développement d’actions collectives.

La mission de médiation santé a trouvé sa place dans le quartier de Pissevin Valdegour car les questions de santé y sont très présentes pour les professionnels et les habitants.
Elle permet d’apporter un soutien individuel aux plus fragiles et constitue un outil puissant de mobilisation des publics pour impulser des dynamiques collectives de prévention.

Elle pourrait venir s’inscrire dans un projet de développement local en santé plus large.